Mission 2018 !

le

Petit point

Malgré un échec quant à la finalisation de mon ChallengeAZ en cette année 2017 et une année monotone côté recherche, quelques joyeuses découvertes ont su parsemer ma petite balade généalogique. En particulier, la découverte d’un acte de mariage dans les archives disparues de Paris !

L’épine n’est plus…

Ce fameux acte de mariage m’a permis d’enfin obtenir la date d’union de Félix Cornée et Cécile Viel. Bien que j’attende toujours de recevoir l’acte religieux afin de véritablement confirmer ce point, je reste confiant. J’ai épluché les registres de mariages aux archives d’Ille-et-Vilaine (département de naissance des deux tourtereaux), j’ai effectué des recherches sur les différents sites et même l’indexation de Filae ne m’avait permis d’élucider ce grand mystère.

Après une discussion avec Juloz sur Twitter, j’ai repris mes recherches en utilisant « abusément » des jokers dans les noms. Finalement j’ai fini par trouver un acte dans les archives reconstituées de Paris. Mais pourquoi Paris ? J’ai lu, il y a quelques temps de ça, que les couples provinciaux pouvaient se marier à Paris lorsque la future femme tombait enceinte hors mariage. De cette manière, ils n’étaient pas, en tout cas moins, confrontés à la vindicte populaire. A cette époque tout le monde se connaissait dans les villages. Et il se trouve que Cécile a accouché d’un petit Félix le 26 juillet 1849 à Rennes tandis que le mariage aurait été célébré le 27 février 1849. Je ne suis pas une sommité en mathématique mais pour l’époque accoucher au mieux d’un enfant de 5 mois ne devait pas être une chose très coutumière. J’ai contacté l’église où le mariage semble avoir eu lieu afin de pouvoir valider ma recherche. Je n’ai plus qu’à attendre d’avoir un retour de leur part.

téléchargement
Etat-civil Reconstitué de Paris 1798-1860

La réponse pour confirmer la prise en compte de ma demande de Notre Dame de Lorette (Paris) m’a fait sourire. Ils ne peuvent pas me fournir rapidement l’acte car il s’agit d’un acte relativement vieux, 1849. Les archives se trouvant dans une partie difficilement accessible de l’église, ils ne s’y rendent que rarement et regroupent les demandes. Soit, la patience n’est-elle pas l’une des qualités nécessaire voire indispensable de tout généalogiste amateur ! Mais je n’ai pu m’empêcher d’imaginer la personne se rendant dans des catacombes, le flambeau à la main …

flambeaux
Descente aux flambeaux

…vive l’épine !

Ce n’est pas parce qu’une épine est vraisemblablement résolue qu’il n’y a pas de nouvelle énigme à résoudre.

Mon épine suivante concerne la famille de ma femme. Elle est moins compliquée à mon goût mais elle me pose problème. En effet, l’arrière-arrière-grand-père, dont j’ai déjà parlé à plusieurs reprise (ici et ici), n’a pas de parents ! Enfin si, j’ai bien deux noms Jacques Roque et Marie Baills me cela s’arrête là ! Pour le moment j’espère. Car j’ai bien une piste, mais il s’agit d’un Jacques Roca et bien d’une Marie Baills. Or Roque en français peut être traduit par Roca en catalan. Cela sera mon nouveau fil rouge généalogique. De temps à autre, je ferais des recherches selon des angles nouveaux ou pas mais avec un nouveau regard sur les sources !

Tabula Rasa Project !

Courant septembre avec la sortie de la nouvelle mouture d’Hérédis, je me suis lancé dans un long projet. Reprendre ma généalogie depuis le début ! J’ai donc commencé une nouvelle généalogie en partant de mes enfants. Je me suis fixé une méthode de travail, des règles de nommages. Cela permet d’avoir un arbre un peu plus cohérent et surtout en reprenant les actes avec un peu de recul, je découvre (ou redécouvre) des informations sur ma famille. Je suis actuellement en train de traiter mes arrières-grands-parents. J’avance doucement, certes, mais je prends plaisir à reprendre plusieurs de mes ancêtres de 0. De plus, depuis l’époque où j’ai commencé ma généalogie de nouvelles sources sont disponibles. Notamment grâce au centenaire de la Première Guerre Mondiale.

2018-01-14_19h02_58
Avancement #TabulaRasa Heredis 2018

J’espère pouvoir avancer régulièrement sur ce sujet ! Mais la tâche s’annonce longue et prenante !

Généathème, ChallengeAZ, RDVAncestral …

Concernant la vie du blog, j’espère pouvoir (comme chaque année !) participer de temps à autre aux différents sujets proposés. Mais point de stress, on verra bien comment l’année va se passer, aussi bien au niveau personnel que professionnel. Car après tout, comme l’a si bien dit Valérie : « Les ancêtres m’attendent tranquillement, j’ai tout le temps de les trouver un jour !« .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s