S comme Séquestration

Voilà encore un titre qui n’est pas très engageant, un comme peu pour le A ! Car comme souvent toutes les histoires ne sont pas heureuses.

Commençons par le commencement

Le grand-père de mon arrière-grand-père, Jean-Marie LE BOUBENNEC, est né en 1806 à Trédrez, Côtes-du-Nord. Il est meunier comme le seront certains des ces enfants et petits enfants. Il épouse Louise Le MEUR en 1838 dans la ville de Plouaret, Côtes-du-Nord.

Ils se sont installés à Plouaret d’où est originaire Louise. On les retrouve dans les recensements de la ville.

R - 1841 - Plouaret - BOUBENNEC LE MEUR
Recensement Plouaret 1841

Ils ont eu ensemble 8 enfants dont seulement 4 arrivèrent à l’âge adulte dont mon arrière-arrière-grand-père (mais vous aviez deviné). La vie n’a pas été toujours facile pour Jean-Marie. Après avoir perdu son père à l’age de 7 ans, il a dû ensuite déclarer le décès de son premier fils alors que ce dernier n’avait même pas un an, puis sa femme Louise mis au monde un enfant mort-né. Enfin en 1851, il déclara le décès de sa fille Anne-Marie âgée de seulement 3 mois. Est-ce cette accumulation de faits ou une maladie mais peu de temps après, en Août 1853 un arrêté est publié par le préfet pour que Jean-Marie soit interné d’office. Il entrera dans l’asile de Léhon le 2 Septembre 1853.

RL - 1853 - LE BOUBENNEC Jean-Marie - 1
Registre de Loi – Hôpital Saint-Jean-de-Dieu

J’ai l’honneur de vous informer que par arrêté de ce jour, j’ai ordonné la séquestration d’office à l’asile de Léhon de Le Boubennec Jean-Marie de la commune de Plouaret.

Je vous adresse le certificat du médecin qui constaté l’aliénation.

Saint-Brieuc, le 26/08/1853

Dans le document de Registre de Loi, on y trouve aussi ces passages datés de début septembre 1853 :

[…] Le Boubennec Jean-Marie atteint d’aliénation mentale que son état empire et qu’il est devenu furieux et dangereux pour sa famille […]

[…] Déclaré bruyant, une très grande agitation et le désordre dans toutes ses actions. […]

Sur la seconde page de ce registre, nous pouvons trouver des notes concernant l’évolution de l’état du malade, en l’occurrence aucune évolution positive.

  • Septembre 1853 : délire bruyant, agitation, désordre des actions
  • Octobre 1853 : idem
  • Novembre 1853 : idem
  • Décembre 1853 : tremblement des membres, affaissement
  • Janvier 1854 : même état

Il décédera le 7 février 1854 dans cet hôpital.

Mais comment en suis-je arrivé là ?

Non, je ne parcours par la Bretagne et ses hôpitaux pour parcourir les registres. Ce qui m’a intrigué c’est la distance entre sa commune de résidence et le lieu de son décès. L’acte de décès ayant été retranscrit dans la commune de Plouaret cela m’a permis de le suivre à Léhon. Il y a en gros 130 kilomètres entre les deux communes, ce qui pour l’époque est très éloigné.

2016-06-24_09h32_19
Plouaret ~ Léhon (Google Maps)

En lisant les informations des témoins, nous voyons un journalier et voisin Charles Lehoux. Ici rien de particulier. L’indice important est le second témoin. Raphaël Bénézech vivant à Léhon, ami du défunt, profession : Frère Hospitalier. Quézako ? Petite recherche sur Google ou Qwant, pour les frères hospitalier de Léhon. Il se trouve qu’il s’agit des frères qui travaillent à l’hopital Saint-Jean-de-Dieux, un hôpital psychiatrique.

J’ai donc pris contact avec eux pour savoir s’ils possédaient le dossier médical de Jean-Marie Le Boubennec. Ils ne l’avaient plus, la seule chose qu’ils ont conservé ce sont les Registres de Loi avec les informations dont je parle au dessus. Cela ne permet pas de connaître tous les détails de l’histoire mais on y apprend quand même beaucoup de chose.

765_001
Maison des Frères Hospitaliers de St-Jean-de-Dieu à Léhon (Côtes-du-Nord) – Edition M. Pambrun
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s